Clémence Gancel

« Clémence Gancel, 33 ans, est volontaire, exigeante et discrète.
Enfant, elle rêve de savoir dessiner, comme son père. En vain ! Sa mère l’initie très jeune au cinéma d’auteur français, développant chez elle un sens de l’esthétisme et du détail qui nourrissent aujourd’hui sa créativité.

A 20 ans, elle obtient un BTS d’optique, travaille pendant 7 ans « dans les lunettes » et s’ennuie à mourir. Elle prend alors une décision : suivre son instinct et aller à l’essentiel… quitte à se mettre en danger ! Faire quelque chose qui lui ressemble, pour la première fois.
En 2009, avec son amie Pauline, Clémence crée Gals Rock, un espace dédié à la culture rock féminine, à Paris. Le lieu ferme ses portes en août 2014, mais elles continuent de faire découvrir leurs coups de cœur en organisant concerts et DJ sets.

Clémence aime marcher. « Pour penser », dit-elle. Elle arpente les rues de Paris et de Brooklyn, où elle puise énormément d’inspiration…
À l’été 2011, elle repère les illustrations « catchy » des boutiques et cafés de New York, et s’inspire du travail de Dana Tanamachi. De retour à Paris, elle s’entraîne sur le grand mur en ardoise de Gals Rock et voit ce passe-temps se transformer en vocation. Aujourd’hui, elle se consacre à l’illustration et au graphisme.

Clémence Gancel a toujours fui les compromis. Rebutée par les contraintes et les diktats, elle va jusqu’au bout de ses idées. Si vous lui demandez quel est son rêve, elle vous répondra qu’elle n’en a pas. Sa philosophie ? Ne rien regretter. »

Marine Bercot

« Clémence Gancel, 33, is passionate, inspired and meticulous. The daughter of two creatives, she only hoped one day to sketch as well as her father, while accompanying her mother to French auteurist cinema. However, also being practical, she found herself at 20 with an Optic degree. After 7 years as an optician, she realized she was bored to tears. She decided then to take her interest in the visual into another direction. Instead of helping others to see beauty, she would create the beautiful things they see. Following her heart was the greatest risk she had taken in her young life.

In 2009, she and her friend Pauline created Gals Rock, a smart, edgy shop devoted to female rock culture in the gentrifying 9th arrondissement. Forced to close in August 2014, they keep Gals Rock spirit alive by continuing to DJ at trendy clubs and book concerts for their favorite artists.

Clémence admits she does her best thinking while walking, whether striding across her Paris or visiting her beloved Brooklyn. In summer 2011, she first noticed the hand-lettered designs and illustrations of the New York shops, and was particularly inspired by Dana Tanamachi’s work. Back in Paris, she started working similarly on the big chalkboard at Gals Rock. From there her hobby has since blossoomed into a full-time practice. Today, she focuses on lettering, illustration and graphic design.

As an artist she continues to follow only her heart. If you ask her what she dreams, she’ll answer, ”Nothing.” And her philosophy then? “To regret nothing.” »

Lisa Martin